Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Actualités et billets d'humeur créative

art et économie 7, septième fausse évidence

Septième fausse évidence, prière d’être rassurant pour financer ses dettes publiques !

Pas évident pour les marchés financiers de prendre des risques, enfin !

Les titres privés, c’est bien.
Mais les titres publics, c’est pas mal non plus et je dirais même, c’est plutôt mieux! Ces titres publics seront rarement perdants car le gentil contribuable représenté par l’état finira toujours bien par payer. En tous les cas il aura tellement payé les intérêts de cette dette que les créanciers pourront gracieusement concédés une révision de cette dette.

Et puis quel heureux hasard !
une totale libéralisation des capitaux et depuis maastricht,
il est écrit dans tout traité européen que

les banques centrales ont interdiction
de financer directement les états.

Obligation pour eux donc de trouver
prêteurs sur les marchés financiers et là c’est plus le même prix.

Les entreprises délaissent les crédits bancaires liés à l’économie réelle pour préférer les marchés financiers-casino.

Les ménages se voient proposer des produits de placement pour les retraites.

Et les états décrétés vraiment résolument trop dépensiers doivent se plier à la discipline exigée par la finance.

Voilà toute l’efficience des marchés financiers à notre rescousse,

ouf, on aurait pu mal tourner!!!

L’argent facile est un objectif inavoué, secrètement niché au fond de nos cœurs, il nous taraude . Qui n’a pas rêvé gagner le gros lot comme ça d’un claquement de doigt, pourtant on sait tous que si ce miracle ne s’ancre pas dans la vie réelle, il aura tôt fait de se transformer en débâcle.

partie-de-campagne-6(rien)

« Partie de campagne- rien », v.egloff, acrylique sur toile de spi, 130x130cm,   http://v.egloff.free.fr
Réflexion artistique sur notre stupéfiante façon d’évaluer l’économie réelle.
Gif animé: v.egloff

Cet article art et économie 7 a été  inspiré par le « Manifeste d’économistes »

à suivre…

Et pour revenir à l’article art et économie 6

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related posts