Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Petites et grandes inspirations

Printemps

Sous abri, quelque chose est définitivement bien décidée à chanter, c’est le printemps.

 

document-blanc

La vie roucoule ses vertus et ses abus


…tel un courant qui déverse sans cesse ses flots et anime nos marées…

printemps2

Au printemps, dans nos têtes s’évanouissent des fleurs fanées,
mais dans nos têtes s’épanouissent aussi des fleurs à butiner, à ensemencer, à cultiver et à disséminer.

 

Concerto n° 1 en mi majeur « La primavera »mouvement 2 Largo, Vivaldi.
John Harrison [CC BY-SA 1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/1.0)], via Wikimedia Commons

Dans la mythologie romaine, existe un être que j’aime particulièrement  : Flore.
Associée au renouveau de la nature, Flore est une divinité de la fertilité. Et comme elle est la déesse des fleurs sauvages mais aussi des fleurs cultivées, je vous suggère de lui confier vos éclosions créatives.

J’ai trouvé ces fleurs sauvages en boutons dans la prairie en face de ma maison. Leur nom m’était inconnu et je ne savais même pas à quoi elles allaient ressembler, mais elles me laissaient présager quelque chose de très explosif. Mises en vase et posées dans un endroit où aucune perturbation n’adviendrait, j’ai planté devant elles mon appareil photo sur un trépied. A partir de ce moment, absolument plus rien ne devait bouger jusqu’à la fin. L’objectif : capter l’épanouissement de ces boutons de fleurs graduellement par un cliché toutes les 4 heures environ (évidemment on peut en faire plus si on recherche un déploiement vraiment fluide).
Les images ont été mises ensuite en séquence vidéo. Il y a de nombreuses solutions gratuites de montages photos en vidéo.
Résultat en accélérant le temps, on peut voir en direct l’incroyable vitalité qui parcourt un végétal  et c’est époustouflant!
En fait, depuis je me suis renseignée et je crois qu’il s’agit de la grande berce (quelle doux nom). J’ai aussi appris que ses petites feuilles fraîches se consomment en salade! Mais toutes ces salades, c’est une autre histoire dont le vous parlerai plus tard.

Image à la une : veronique egloff « plaisir supérieur »
acrylique sur toile de spi (160x120cm)

 

Related posts