Observation

Fragilité

Cette série est née suite à la lecture de ces quelques vers de Shakespeare :

Mais l’homme, l’homme orgueilleux,
revêtu d’une petite autorité éphémère,
Ignorant ce dont il est le plus assuré,
Son essence transparente comme le verre,
Cet homme, tel un singe en colère,
Joue des farces si grotesques sous la voûte céleste,
Qu’il fait pleurer les anges.

William Shakespeare – Mesure pour mesure – 1604.

L’essence transparente comme le verre est une image géniale pour nous faire toucher du doigt notre fragilité et bien comprendre que chaque être est de toute façon vulnérable.
Cette vulnérabilité est une faiblesse certes mais une faiblesse présente chez tous.
Lorsqu’une chose fragile est malmenée, elle se casse !
Aussi, les représentations humaines de cette série sont séparées, dispersées. Le lien distendu est parfois rompu. Alors les différentes parties cohabitent pour tenter de former un tout : notre personne.

Fragile par nature

De notre naissance, moment de totale dépendance, à notre mort par le fait que nous sommes tous mortels, nous ne sommes que FRAGILITÉ.

Fragile 1-J’aurais dû m’en douter ! (100x100cm)- véronique egloff

Un besoin de cohérence face à cette vulnérabilité, doublé d’une nécessité d’anticiper donnent l’impulsion pour nous risquer hors de nos limites. La FRAGILITÉ est l’abolition des certitudes, des dogmes, des armures.

(100x100cm)- véronique egloff

Se reconnaitre fragile et donc exposé augmente notre sentiment de finitude et cela nous aide à nous concentrer sur l’essentiel .

(100x100cm)- véronique egloff

Nous découvrons que nous pouvons penser autrement et ressentir bien entendu autrement.
Alors accepter sa fragilité, c’est faire preuve de créativité car comment sublimer une telle émotion.

(100x100cm)- véronique egloff

La fragilité est un moteur pour se propulser dans la vie. C’est aussi celui des arts et des sciences.
Nous devons à nos fragilités de vivre dans un monde passionnant.

(100x100cm)- véronique egloff

Le déni de fragilité est la source de bien de nos problèmes. Lao-Tseu l’exprimait ainsi: « Dureté et rigidité sont compagnons de la mort. Fragilité et souplesse sont compagnons de la vie. « 

(100x100cm)- véronique egloff

D’abord, la fragilité est ressentie d’une façon strictement intime, puis on la détecte au niveau de toute une société et on finit par enfin l’envisager globalement au niveau de notre humanité. C’est sûrement ça être humain.

(100x100cm)- véronique egloff

La fragilité est aussi un ingrédient du vivre ensemble. Sans fragilités, l’empathie ne pourrait exister et notons qu’à sa suite, l’amitié et l’amour non plus. Qui peut prétendre « toucher » l’autre sans montrer sa propre vulnérabilité !

L’autre c’est moi ! – Fragile 11 (100x100cm)- véronique egloff

La fragilité rime avec l’humilité

Cette recherche sur la fragilité s’est imposée à l’orée de 2022. Pendant 2 mois, je me suis épanchée sur ce sentiment de fragilité. Plus j’avançais dans ma réflexion sur mes indéniables faiblesses, plus je redevenais paradoxalement forte.
Actuellement, avec les multiples crises que nous traversons, tout nous ramenait à réfléchir très profondément sur ce sentiment.
J’ai vu que je n’étais pas seule à travailler sur ce sujet crucial, biennale et presse artistique se sont penchées courant 2022 sur ce sujet épineux.
C’est une excellente initiative, quand l’arrogance de l’Homme doit être sérieusement reconsidérée pour le simple fait qu’elle le mène à sa propre perte.

Petites et grandes inspirations

Ecce homo

C’est l’été avec son climat tourmenté, au sens propre comme au sens figuré. Et jour après jour, des hommes se débâtent face à des conditions de vie périlleuses. Beaucoup n’ont pas d’autre choix que de migrer…Ecce homo !

Read more

Observation

Confinement artistique 2

Le mot COVID est intéressant à écrire ainsi : CO-VIDE. Oui, il est évident que le confinement 2 nous a tous vidés, en commun et en même temps peu à peu de tout ce qui nous animait avant.

Read more