Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Petites et grandes inspirations

Ne concevons pas la création sans récréation

Parce que la création n’est pas qu’une affaire sérieuse, quoique!

Créer, c’est aussi se détendre. Créer, c’est jouer. Parfois on a envie de faire des choses sans prétention. J’ai souvent remarqué que ces moments de jeu (ou de je au choix) riment avec un peu de régression. Et pourquoi pas, c’est régénérateur parfois. Ce qui est drôle, c’est qu’alors tous nos goûts kitch reviennent à la surface. Rien de fâcheux quand cette tendance est le fruit de notre propre inspiration et non le suivi limitant d’une mode.

Dans cet article, on ne parle pas de goût dans le sens bon ou mauvais, mais je lierais plutôt ce mot à l’idée d’inauthentique.

Car si créer c’est jouer, restons au moins authentiques

Tout comme notre société de consommation utilise le kitch
pour tromper l’ennui, on utilise à notre tour l’art kitch pour tromper le nôtre. Petite animation créée par mes soins pour soi- disant…

… voir l’avenir « kawai »

Le kitch uniquement décoratif, brille pour son aspect souvent manipulateur, puisqu’il parle à notre insoutenable légèreté d’être pour nous assoupir.

Être kitch est une bonne chose quand cela est le résultat de notre propre créativité. Quand on ne s’engouffre plus dans une idée juste par soucis de suivre un ton branché.
C’est ce que j’explique aux enfants, en leur parlant de paper toys (jouets de papier).
Connaissez-vous cette discipline inspirée de l’origami, du paper craft et de la culture street art? L’art de fabriquer des petites figurines, touchantes de naïveté !
Bien sûr traditionnellement, on invite à prendre des modèles stéréotypés sur le net,…dommage!

En revanche, créer ses propres paper toys en empruntant la salutaire voie du DIY, c’est devenir soi-même graphiste, illustrateur ou street artiste et l’enthousiasme est encore plus fort et là on n’est plus dans le « tendance » mais dans l’art.

 

paper-toys3

De multiples sites existent sur le net pour télécharger des modèles, hélas ceux-ci sont la plupart du temps déjà créés, il n’y a qu’à découper et monter. Il est à mon sens plus enrichissant de partir d’un patron nu pour créer sa propre figurine. Voici un article d’un site pour trouver des formes à personnaliser. Sinon recouvrez d’acrylique blanche le design présent sur un paper toy et repartez à neuf.

 

Related posts