Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Petites et grandes inspirations

Les ocres, naturellement intenses

Je vis au milieu d’un curieux paysage. Chaque matin quand j’ouvre mes volets, des carrières d’ocres façonnées par l’homme dans les dominantes de rouge intense me sautent aux yeux. Les pins qui les bordent sont d’un vert parfaitement complémentaire à leurs couleurs naturelles. C’est un lieu rare comme il en existe peu en France. On est ici à Roussillon dans le Vaucluse.

Cette richesse géologique n’a pas échappé aux hommes du cru qui se sont mis à partir du 19è s, à exploiter cette incroyable matière première : les ocres. En effet, les terres extraites des carrières souterraines ou à ciel ouvert ne sont pas exploitables comme telles. Elles doivent, par d’ingénieux procédés successifs, se dépouiller de 85 à 90% de leurs composants. Seulement 10% de la masse de cette terre est précieuse. Cette fine poudre résiduelle possède un pouvoir colorant incomparable. Elle est l’une des quatre grandes familles de pigments, celle des pigments minéraux. Des pigments végétaux, animaux, puis artificiels viendront au fil du temps compléter l’histoire de la couleur.

atelier-ocresQuand on utilise des ocres, on fait un grand bond dans le temps.

En effet, on manipule les matières premières les plus anciennes jamais utilisées par les hommes pour révéler leur vision. On renoue ainsi avec les pratiques originelles des peintres de Lascaux, de Pech-Merle, d’Altamira, des Égyptiens, des Mésopotamiens, des Grecs, des Romains et même des bâtisseurs du Moyen Age. Quel voyage !!!

atelierÔkhra, Conservatoire des ocres et de la couleur, est une pépinière de savoirs et savoir-faire qui s’engage journellement pour le retour des ocres en art, en décoration et en urbanisme. J’y interviens et initie les publics curieux à l’art de fabriquer des peintures à partir de pigments (aquarelle, tempera, caséine…).
recette-ocres

Pour tout savoir et mettre la main à la pâte, Ôkhra vient de sortir un super carnet de recettes : Ocres et terres recettes et applications

Manipuler les ocres et les pigments est un vrai bonheur. Déjà, la matière est sensuelle et ainsi dès que possible j’invite à la travailler à mains nues pour bien appréhender toutes ses qualités : miscibilité, non-toxicité, grands pouvoirs colorant et couvrant, richesse nuancée des imperfections et un incomparable pouvoir de capter la lumière. Ensuite, quel nuancier, de jaune clair à rouge sang…

ocres-1web

Jouez de la couleur et des formes, avec les quelques matières de base utilisées de mains de maîtres par les hommes de la Préhistoire : un bloc d’ocre jaune, un bloc d’ocre rouge et un morceau de charbon de bois…

Les ocres, les grands et les petits adorent !

Ci-dessous quelques réalisations d’élèves de CE1.

Merci à Julien Abellan pour ses images des ocres  vues d’un drone, il peut aussi survoler votre petit coin de paradis…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cet article est aussi disponible en: Anglais

Related posts