Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Petites et grandes inspirations

Plumes et inspiration

Les choses ne sont pas difficiles à faire, ce qui est difficile c’est de nous mettre en état de les faire. Brancusi, exposition new-yorkaise, 1993

Inspiration et procrastination

Dans un parallélépipédique caisson d’isolation autrement appelé oreiller
sont contenues des élucubrations rêvées.
Ci-gisent des idées aiguisées, souvent inconnues ou souvent inavouées
mais toujours décrétées trop promptement impraticables.
Je les ausculte subrepticement, toutes soigneusement camouflées dans les plumes.
Voilà, encore gagné ! Mon calme est rompu.
Elles le pulvérisent d’atomes qui le grignotent avec une persistance effrontée.
Plus elles sont évidentes, plus elles accusent mon inertie.
Et je repose là-dessus en attendant par fainéantise
ou manque d’audace l’extinction de leurs feux.

Pour traduire ce que je ressens, j’emprunte toujours la voie poétique autrement dit la voie artistique. Je peins, je dessine, j’écris de petits textes comme ci-dessus, je fais des photos, je filme. En bref, je crée à partir de tout ce qui me passe sous la main. Tous les moyens sont bons pour traduire mes inspirations! Tellement d’expressions artistiques sont possibles. C’est jubilatoire de créer et les voies sont polymorphes.

Ne remettez pas au lendemain de tels bonheurs en inventant toutes sortes de faux prétextes.

Il y a l’autre fainéant, le fainéant bien malgré lui, qui est rongé intérieurement par un grand désir d’action, qui ne fait rien parce qu’il est dans l’impossibilité de rien faire, puisqu’il est comme en prison dans quelque chose.
Vincent Van Gogh, une lettre à son frère Théo

Les sujets ne manquent pas, mais si vous avez laissé échapper les vôtres dans votre oreiller, allez donc voir dans ce blog, vous pourrez en attraper peut-être quelques unes qui vous plairont.

 

Related posts